Les livraisons à domicile continuent et les frais de port sont offerts dès 32,99€ d'achat !

Plantation Bambou : Comment planter du bambou ? On vous dit tout !

Blog & Astuces - 25 Avril 2020

10 min de lecture - 2883 mots

Avec plus de 1200 espèces et environ 80 genres différents, le bamboule bambou fait parti de la famille des graminées. Bien que le bambou tire ses origines des régions d’Asie tropicale et subtropicale, il est devenu presque un incontournable dans les jardins d’occident et de plus en plus de plantations de bambou émergent en Europe. 

Le bambou est caractérisé par un chaume (ou canne) creux et lignifié jouissant d’une croissance extrêmement rapide.

Dans cet article, nous allons voir ensemble comment choisir son bambou. Mais aussi, comment, quand et où le planter afin de permettre sa culture dans les meilleures conditions possibles !

Les Origines du Bambou

Avant de se lancer dans la plantation de bambou, nous pensons qu’il est important de vous en dire un peu plus sur ces origines.

Comme vous le savez certainement déjà, le bambou est principalement originaire d’Asie. Mais pas que, on retrouve aussi quelques espèces en Amérique, en Afrique ainsi que dans certaines régions océaniques.

Dans la culture asiatique, le bambou est omniprésent depuis plusieurs millénaires. Il y a de cela environ 6 000 ans, le symbole zhu désignant le bambou a été retrouvé gravé sur certaines poteries de la culture néolithique de Yangshao. Preuve que l’utilisation du bambou ne remonte pas à hier, loin de là !

Les feuilles de bambou étaient fortement recommandées dans les médecines traditionnelles asiatiques pour leurs propriétés anti-inflammatoires, fortifiantes, diurétiques ou encore anti-diarrhéiques.

Bien choisir son bambou

Le bambou est de plus en plus apprécié en Europe, et même dans le monde entier pour son aspect décoratif presque unique dans le monde végétal. C’est vrai, qui ne rêverait pas de posséder un jardin de bambou feuillu digne des plus beaux paysages asiatique ?

Avant de vous lancer dans une plantation de bambous, il est très important pour vous de bien choisir la variété de bambou la plus adapté à vos besoins, vos envies, au climat de votre région, l’espace que vous avez ou encore le type de terrain où vous souhaitez en planter.

Une plantation de bambou traçant ou non-traçant ?

Étant donné que dans cet article, nous allons être amenés à parler de certains termes spécifiques au bambou, voici un petit dictionnaire de la plante en question !

Barrière anti-rhizome : aussi appelé stop-rhizome ou stop-racine.Structure non tissée enduite ou en polypropylène, conçue pour empêcher la croissance invasive de rhizomes (racines) des bambous traçants. En contrôlant la croissance du bambou traçant la barrière anti-rhizome vous protège de l’invasion du jardin de vos voisins. 

Chaume : désigne les tiges bambous (aussi appelé la canne).

Cespiteux : un bambou dit cespiteux est un bambou poussant en touffe compacte. C’est notamment le cas pour les bambous non-traçants. Ils sont aussi appelés bambou cespiteux.

Gaine : enveloppe végétale qui entoure le jeune chaume et protège la pousse de bambou durant sa croissance. Elle peut rester fixée au chaume ou bien s'en détacher et tomber.

Nœud : anneaux généralement prononcés situés sur le chaume ou la branche sur lesquels les bourgeons se développent pour donner les branches ou les feuilles.

Rhizome : tige souterraine du bambou. Il permet à la plante de croître en formant des touffes plus ou moins serrées. Les racines sont adventives et se développent autour des nœuds du rhizome.

Rusticité : résistance du bambou au froid ou zone climatique.

Sols siliceux : sols composés en grande partie de silice. Ce genre de sols sèche très vite, car il est très drainant et souvent pauvre. 

Traçant : bambou ayant un type du rhizome dit leptomorphe (qui a une forme allongée et mince, en parlant des feuilles du bambou), qui s’étend sur plusieurs mètres. Type de bambou gourmand d’espace. Pour limiter l’extension du rhizome, prévoyez l’installation une barrière à rhizome lors de la plantation de votre bambou.

Turion : jeune pousse sortant de terre sans branches ni feuilles, protégée par les gaines caulinaires. C'est la phase où le bambou est comestible.

Schéma pousse bambou traçant

Il faut savoir qu’en règle général, le bambou est réputé pour être envahissant et peut s’étendre sur une grande surface à une vitesse assez variable en fonction des espèces.

Si vous décidez d’opter pour un bambou traçant, nous vous conseillons d’installer une barrière anti-rhizomes dès la plantation si vous voulez éviter que votre bambou ne s'étende partout dans votre jardin. À moins bien sûr, que c’est ce que vous souhaitez ! 

En revanche, si vous voulez au contraire planter quelques bambous en pot sur un balcon ou une terrasse, privilégiez plutôt des bambous non-traçants/cespiteux. Ce type de bambou sera parfait pour des petits espaces grâce à ses touffes compactes.

À noter :

Il faut aussi comprendre qu’une même variété de bambou ne se comportera pas de la même manière dans des sols ou des climats différents. 

Si votre bambou n’est pas irrigué suffisamment, les rhizomes (racine du bambou) s'allongent beaucoup plus que dans un sol plus humide.

Par exemple, certains bambous auront tendance à tracer s’ils sont plantés en sol siliceux. Comme ça peut-être le cas avec les bambous Phyllostachys ou Pleioblastus.

Des bambous de toutes les couleurs

Le bambou est une plante aux multiples facettes et il n’existe pas un seul bambou uniforme. Que ce soit par la taille, la forme, la couleur, ou encore le feuillage, presque chaque variété possède ses propres spécificités et est relativement unique en son genre.

Intéressons-nous maintenant aux variétés de bambous possédants des chaumes pas communs.

Nous pouvons par exemple citer le bambou à chaume noir ébène : le Phyllostachys Nigra. 

bambou Phyllostachys Nigra

Ou encore un bambou imposant qui peut atteindre une hauteur de 4 mètres de haut. D’un chaume jaune marqué ainsi que d’une large bande verte centrale, voici le Phyllostachys Aurea. 

bambou Phyllostachys Aurea

À l’inverse de celui que nous venons de voir, le Phyllostachys aureosulcatapossède des chaumes verts assez clair avec une fine bande jaune au milieu. 

bambou Phyllostachys aureosulcata

Dans la catégorie des bambous géants, nous pouvons admirer le bambou tacheté : Phyllostachys nigra 'Boryana'. Ce bambou est non seulement immense (environ 9 mètres de haut) mais il est surtout remarqué par son chaume vert, moucheté de noir devenant brun en vieillissant !

bambou Phyllostachys aureosulcata

Il y en a bien d’autres encore qui méritent amplement leur place dans cet article !

Retrouvez tous ces types de bambous chez Crea’Paysage.

Où cultiver votre plantation de bambous ?

Le bambou est une plante qui aime évoluer au sein d’un sol humide, légèrement acide, bien drainé et surtout fertile ! Il peut également se planter sur des terrains calcaires, bien que ce ne soit pas forcément son terrain de prédilection.

Si votre sol manque de fertilité, ajoutez-y du fumier (de compost ou de l’engrais organique en granulé fera aussi très bien l’affaire) de temps en temps pour son développement et votre bambou vous dira merci une fois grand et solide comme un roc !

Toutefois, au stade juvénile, il convient de placer votre bambou dans un endroit ombragé afin qu’il puisse ensuite s’élever et grandir rapidement pour atteindre une exposition au soleil optimale.

Quand planter vos bambous ?

Plantez votre bambou à la fin de l’été, car c’est à cette période que le sol sera suffisamment chaud pour permettre un développement rapide du système souterrain en favorisant la reprise des racines.

Si vous suivez ce conseil, vous verrez qu’en quelque temps, votre bambou se sera bien implanté et sera en mesure de se développer dans de bonnes conditions.

Il y a même de bonnes chances que vous soyez assez surpris par la vitesse dont votre magnifique haie de bambou prendra forme.

  • Durant cette période, le sol est encore assez froid ce qui, malheureusement, ne favorise pas le développement des racines de vos bambous.
  • C’est aussi pendant cette période que les turions (les jeunes pousses des bambous) se développent. Il n’est pas recommandé de les manipuler lors de la mise en terre aux risques de les abîmer.
  • Enfin, si vous décidez de planter vos bambous au printemps, l’effet décoratif ne sera pas à son potentiel maximum, car c’est à ce moment-là que les bambous renouvellent leur feuillage.

Cas pratique : Planter une haie de bambou

Vous souhaitez avoir plus de verdure dans votre jardin et vous en avez assez du vis-à-vis avec vos voisins grincheux ? C’est une occasion rêvée pour planter une haie de bambou entre eux et vous ! 

Suivez ce cas pratique et nous vous expliquerons pas à pas comment mettre en terre une jolie haie de bambou. Elle nécessitera que peu d’entretien, vous garantira un bel écran vert à l’abri du vent, d’été comme d’hiver et ajoutera une petite touche de zénitude à votre jardin !

Choisir la hauteur de votre haie de bambou

Pour commencer, avant même de vous décider sur la variété de bambou à choisir, il faut déterminer la hauteur idéal de votre haie. Bien sûr, ceci dépend de l’espace disponible ainsi que de vos envies.

Par exemple, vous pouvez choisir entre des tailles de l’ordre de 50 cm à plus de 5 mètres de haut.

Choisir la hauteur de votre haie de bambou

Comme nous vous l’avons expliqué précédemment, il vous faut également choisir le type de bambou avant de choisir la variété : 

Concernant les bambous traçant, les Phyllostachys aux chaumes colorés seront d’excellents candidats pour une haie dense.

Pour les bambous dit non-traçant ou cespiteux, préférez des Fargesias, ils auront une croissance moins rapide et des chaumes plus fins que les Phyllostachys. Comme ce type de bambou n’est pas traçant, l’installation d’une barrière anti-rhizome est donc inutile. Avec des bambous cespiteux, vous n’avez pas de risque de retrouver de jeunes pousses provenant de vos bambous un peu partout dans votre jardin.

Pour les bambous dit non-traçant ou cespiteux, préférez des Fargesias, ils auront une croissance moins rapide et des chaumes plus fins que les Phyllostachys. Comme ce type de bambou n’est pas traçant, l’installation d’une barrière anti-rhizome est donc inutile. Avec des bambous cespiteux, vous n’avez pas de risque de retrouver de jeunes pousses provenant de vos bambous un peu partout dans votre jardin.

Les bambous non-traçant conviendront mieux aux petits jardins et pourront être plantées en pot contrairement aux Phyllostachys qui apprécient que très peu les petits espaces. Si vous souhaitez quand même planter un bambou traçant en pot, sachez qu’au bout de 3 / 4 ans, votre bambou aura besoin d’être replanté en terre. 

Conseils de plantation pour bambous traçants

Étape 1 - Creuser la tranchée :

Creusez une tranchée d’environ 80 cm de profondeur à la bêche sur la longueur totale souhaitée pour votre haie. 

Il est important de creuser assez profondément afin de laisser de l’espace pour pouvoir installer votre barrière anti-rhizome.

Étape 2 - Installer la barrière anti-rhizome :

Une fois votre tranchée creusée, il faut maintenant y placer votre barrière anti-rhizome.

Schéma barrière anti-rhizome

Inclinez-la légèrement d’environ 15° afin d’empêcher les racines de vos bambous de s’enfoncer dans la terre. Sinon elles risquent de passer par-dessous votre barrière et ainsi continuer leur chemin tout au long de votre jardin. Laissez aussi dépasser votre barrière d’environ 5 à 10 cm au-dessus de la terre.

Il est possible qu’avec cette technique certaines racines remontent à la surface. Mais pas de panique, il vous suffira simplement de les couper à l’aide d’une bêche.

Découpez les différentes parties de votre barrière afin qu’elles puissent recouvrir les parois de votre trou. Une fois que c’est fait, pensez aussi à les faire chevaucher (c’est-à-dire les laisser dépasser les unes des autres d’environ 40 cm) aux différents croisements afin que les rhizomes ne puissent pas se faufiler à travers.

Étape 3 - Reboucher votre trou avec de la terre pour caler votre barrière :

Maintenant votre barrière est installée, il vous faut reboucher une partie de votre trou afin de la caler correctement et qu’elle ne puisse plus bouger. 

Veillez bien à ne pas trop reboucher. Pour vous donner un ordre d’idée, il faut que le pot dans lequel se trouve vos bambous dépassent légèrement le niveau du sol, une fois posé au fond du trou.

Étape 4 - Ajouter de l’engrais pour nourrir vos bambous :

Pour que votre bambou puisse grandir et être en bonne santé, il a besoin de nutriments. C’est la raison pour laquelle il faut ajouter ce que l’on appelle “l'amendement” (ou engrais). Vous pouvez utiliser différents types d'amendement : que ce soit du fumier composté, du compost maison ou bien de l’engrais organique en granulé.

Placez donc votre amendement tout le long de votre tranchée pour bien enrichir la terre et de ce fait favoriser le développement de vos bambous.

Étape 5 - Plonger les mottes de terre avec vos bambous dans de l’eau :

Le bambou en règle général est assez gourmand en eau, c’est pour cette raison que vous allez devoir tremper les mottes de vos bambous dans une bassine d’eau pendant environ 30 minutes.

Étape 6 - Placer vos bambous le long de la tranchée :

On retrouve d’ailleurs à sa tête une grande majorité de jeunes militants, répandus un peu partout dans le monde (que ce soit en France, au Mali en Indonésie ou au Népal).

Étape 7 - Reboucher la fin de votre trou et arroser généreusement :

Voilà, vos efforts touchent presque à leurs fins. Il ne vous reste plus qu’à bien reboucher votre trou avec de la terre.

Astuce :

il est très important que la terre autour de vos bambous soit bien tassé sinon le vent risque de venir les faire bouger et par la même occasion les déséquilibrer.

Dernière tâche à accomplir : l’arrosage du bambou !

N’hésitez pas à arroser sans modération votre nouvelle haie de bambou.

Et voilà, vous pouvez d’ors et déjà admirer votre écran de verdure 100 % naturel et d’une parfaite zénitude !

Conseils de plantation pour bambous non-traçants ou cespiteux

Nous allons voir maintenant comment planter un bambou dit “non-traçant”. Pour l’exemple, nous planterons le bambou dans un pot. Ce type de bambou s’y plaira très bien du fait de ses rhizomes regroupés. Vous pourrez pourquoi pas l’y placer sur votre terrasse ou dans votre jardin.

Étape 1 - Choisir un pot adapter à un bambou non-traçant :

Pour le choix du pot, nous vous conseillons d’en choisir un avec au minimum 50 cm de profondeur. C’est la profondeur minimale pour le bon développement de votre bambou.

Assurez-vous également que votre pot soit correctement percé au fond pour que le trop-plein d’eau puisse s’évacuer. Le drainage de l’eau sert à éviter que votre bambou ne meurt d'asphyxie du à un excès d’eau.

Étape 2 - Faciliter l’évacuation de l’eau :

Malheureusement, un pot bien percé ne suffira pas pour efficacement drainer l’eau. Pour cela, nous vous recommandons d’y placer soit : 

Si vous avez un petit budget, vous pouvez simplement y mettre du gravier, cela suffira amplement.

Étape 3 - Placer le feutre de jardin :

Pour éviter que la terre ne vienne se glisser entre les billes d’argile (ou substitut), nous allons placer un feutre de jardin pour contrer cela.

Étape 4 - Mouiller la motte de terre avec le bambou :

Comme pour les bambous traçants, avant de mettre en terre votre bambou, vous devez tremper la motte de terre qui l’enveloppe pendant environ 30 minutes afin de l’humidifier.

Une fois que c’est fait, déposez votre bambou dans son pot.

Étape 5 - Ajouter le terreau :

Le substrat (ou terreau) doit faciliter le drainage tout en gardant l’humidité dans votre pot. Remplissez donc le pot jusqu’en haut tout en laissant 5 - 10 cm de marge.

Étape 6 - Tasser la terre tout autour du bambou :

De la même manière que pour les bambous traçants, il est très important de bien tasser la terre autour du bambou. Comment votre bambou n’a pas encore eu le temps de prendre racine dans le pot, il risque de prendre le vent et de bouger.

Étape 7 (optionnel) - Acidifier la terre dans le pot :

Pour favoriser la fertilité du sol et ainsi le bon développement de votre bambou, vous pouvez pailler le dessus de votre pot avec de l'écorce de pin. Cette opération aura pour conséquence d’acidifier la terre vers un pH plus acide et plus favorable au développement de votre plante.

Étape 8 - Arroser votre bambou :

8ème et dernière étape de ce processus : l’arrosage du bambou. Comme principalement toutes les plantes de notre planète, le bambou a besoin d’eau pour se développer. Donc arrosez copieusement votre bambou pour terminer cette plantation en beauté !

 Abonnement 2 mois brosse à dents bambou bebamboo
  • Essayez la brosse à dents bambou puis payer 4,99€ tous les 2 mois 

  • 0.50€ reversé pour la protection des océans

  • Sans engagement

6.00 €0.00 €

Pour résumer,

Le bambou est une plante très facile à cultiver et ne nécessite que très peu d’entretien à long terme. Une petite coupe une fois par an suffit pour garantir une belle haie verte tout au long de l’année. 

Pensez à bien arroser votre haie régulièrement surtout lors de la première année. Vous profiterez ainsi d’un jardin avec une touche de zénitude du 1er janvier au 31 décembre.

Vous l’avez donc compris, la mise en place d’une plantation de bambou ne requiert que quelques efforts le premier jour pour un entretien très bref les 364 restants !

À votre tour,

Vous avez déjà planté une haie de bambou ou souhaitez en installer une ? Dîtes-nous en commentaire ce que vous en avez pensez. Nous avons hâte de vous lire et d’avoir vos retours !


Partager cet article

  • Articles Populaires

Comment le Coronavirus Impact l'Environnement ?
Découvrez les impacts positifs et négatifs du confinement, provoqués par la pandémie du coronavirus - COVID19 sur notre environnement !...
Découvrez les impacts positifs et négatifs du confinement, provoqués par la pandémie du coronavirus - COVID19 sur notre environnement !...
Blog & Astuces - 09 Mai 2020 7 min de lecture - 2100 mots Sommaire Les impacts positifs du confinement...
Plantation Bambou : Comment planter du bambou ? On vous dit tout !
Suivez ce guide pratique pour débuter votre première plantation bambou. Érigez dès aujourd’hui votre première haie de bambous 100% naturelle...
Suivez ce guide pratique pour débuter votre première plantation bambou. Érigez dès aujourd’hui votre première haie de bambous 100% naturelle...
Blog & Astuces - 25 Avril 2020 10 min de lecture - 2883 mots Sommaire Les Origines du bambou Bien...
7 Usages Bénéfiques du Charbon Végétal Actif
Qu’est-ce que le charbon végétal actif ? Découvrez comment le charbon végétal actif est un complément efficace et naturel à...
Qu’est-ce que le charbon végétal actif ? Découvrez comment le charbon végétal actif est un complément efficace et naturel à...
Blog & Astuces - 18 Avril 2020 9 min de lecture - 2809 mots Sommaire Qu’est ce que le charbon...

Rechercher